Conseils pour voter sans attendre

Avec le manque de motivation, l’appréhension d’attendre au bureau de vote pour glisser son bulletin dans l’urne est une des raisons qui font qu’on renonce parfois à accomplir son devoir républicain.

Nous avons mené notre enquête auprès d’un échantillon de mairies* et deux tendances se dégagent nettement et il a semblé pertinent de distinguer deux cas de figure : les élections où le taux de participation est fort de celles où il est plus faible.

J’aime Attendre ne va pas vous faire un sermon (même si c’est important de voter) mais vous fait son compte-rendu de son investigation auprès de mairies* et fait le point pour vous redonner l’envie de réinvestir les bureaux de vote.

Credits photos à jean_baptiste_soufron/flickr.com

Pas encore inscrit sur les listes électorales ? J’aime attendre vous dit comment s’inscrire sur les listes.

Elections régionales, cantonales et européennes

Comme l’atteste le taux de participation, les seules élections concernées par l’attente, sont  (malheureusement) celles où le taux de participation est le plus fort. Ainsi dans toute la France, que ce soit pour les cantonales, européennes et dans une certaine mesure pour les régionales, vous êtes sûrs qu’il n’y aura pas foule tout au long de la journée comme les taux de participations sont les plus bas : donc allez-y quand vous voulez.

Elections présidentielles, municipales et législatives

Ce sont les trois élections les plus plébiscitées par les français et cela de manière uniforme sur tout le territoire. Ainsi, des files d’attente peuvent alors se former à l’entrée des bureaux de vote.

Deux moyens peuvent être utilisés pour voter sans attendre :

Le vote par procuration

Dans n’importe quel commissariat, vous désignez une personne de confiance qui reste dans la ville où vous êtes inscrit. C’est gratuit, vous n’avez qu’une pièce d’identité à présenter et un formulaire à remplir. Elle peut durer jusqu’à un an. Au niveau des délais, le mieux est de le faire au moins deux semaines avant les élections pour être assuré que votre mairie reçoive la procuration à temps.

Pour en savoir plus sur la procuration, J’aime Attendre vous fait le point dessus.

 Se rendre au bureau de vote à la bonne heure

Une tendance nationale est nette : quel que ce soit le mois de l’élection et le lieu, le créneau le plus calme de la journée reste 8h-9h30 le matin.

Credits photo à Razak Paris/flickr.com

En mars, on remarque que globalement, le flux est assez étalé tout au long de la journée.

En revanche, pour les élections se déroulant en mai ou juin, le beau temps se répercute significativement sur les périodes d’affluence au bureau de vote et surtout pour les villes côtières de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée (les villes où il est relativement facile d’aller à la plage et où la population a l’habitude d’aller). Il convient de distinguer les cas des villes côtières et les villes non-côtières.

Pour les villes côtières

Les électeurs se rendent au bureau soit avant d’aller à la plage, soit au retour donc les créneaux à éviter sont 9h30-12h30 et 18h-20h.

On vous conseille alors 12h30-14h et dans une moindre mesure 14h-18h.

Pour les villes non-côtières 

Les meilleurs créneaux pour aller voter sont 12h45-13h30 et 16h-18h, voire même jusqu’à la fermeture. Evitez en priorité les créneaux 10h-12h30 et 13h30-16h.

Si votre bureau de vote est à proximité d’une église, la sortie de la messe dominicale (12h-12h30) peut aussi être une période relativement chargée. Ce constat vaut également si un événement se produit le jour même (tournoi de sport, manifestation artistique ou autre) dans ce cas allez-y après le début ou avant la fin de l’évènement.

 

Nous finirons sur une phrase d’Abraham Lincoln « Un bulletin de vote est plus fort qu’une balle de fusil ». En plus, vous ne serez même pas légitimes pour vous plaindre si vous n’avez pas voté. Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire !

 

*Enquête J’aime Attendre réalisée en décembre 2012 auprès des mairies de Wingles (62),  Valenciennes (59), Lille (59), St Privat-la-montagne (57), Lyon (69)  La-Colle-sur-loup (06), Draguignan (83), Avignon (84), Quimper (29), La Membrolle-sur-Choisille (37), St Junien (87),  Cenon (33), Mont-de-Marsan (40), Toulouse (31), Paris (75).

Autres sources : http://vosdroits.service-public.fr/F1604.xhtml

Articles similaires:

  1. Le vote par procuration : découvrez comment gagner du temps

Vous avez apprécié cet article ? Consultez les guides J’aime Attendre


Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.