Conseils pour visiter Moscou sans attendre

L’été approche doucement (très doucement) son nez sur l’hexagone et certains d’entre vous se disent qu’il est temps d’aller trouver le soleil là où il est. Nous avons déjà écrit des guides sur Barcelone et Rome, où le soleil brille déjà depuis quelques temps. Aujourd’hui, nous nous attaquons à une destination plus atypique quand on parle de soleil et de chaleur : Moscou.

Affluence à Moscou

CC @miraculix1951 via Flickr

Vous allez nous dire que nous sommes complètement fous et que les seules choses qui réchauffent en Russie sont la vodka et la kalinka. Mais détrompez vous ! À l’heure ou j’écris ces ligne les thermomètre de la Matouchka Moskva affichent une trentaine de degrés et c’est un grand ciel bleu qui se dresse au dessus de la place Rouge.

Avec près de 12 millions d’habitants et plus de 5 millions de visiteurs chaque année, les files d’attente de la capitale russe tendent à être aussi connues que leurs dash cams.

Pour vous éviter de vous emboîter à l’instar de leurs célèbres poupées, nous vous avons concocté une liste de conseils digne du petit père des peuples himself.

Vous pouvez également télécharger notre application mobile Hurikat pour éviter les files d’attente dans les plus grands lieux touristiques d’Europe ! Elle est disponible gratuitement sur iOS et Android et vous donne les infos à jour et en temps réel.

Quelles périodes choisir et quelles sont celles à éviter ?

Avec des variations de température allant de -30°C à +30°C au cours de l’année, prévoir la date de son voyage à Moscou n’est pas sans conséquence. Pour ceux qui souhaitent découvrir la capitale russe sous la neige et voir la Moskova gelée, nous vous conseillons d’y aller avant le nouvel an du calendrier grégorien, c’est-à-dire avant le 1er janvier. En effet, après cette date les vacances russes débutent et avec cette occasion les files d’attente s’allongent considérablement. En bonus, les décorations de Noël sont déjà installées ce qui ne fait que rajouter à la magie de la ville.
Le premier janvier les principales attractions sont fermées, durant les autres jours fériés (les 23/02, 8/03, 01/05, 09/05, 12/06 et le 04/11) et les vacances scolaires (du 1er au 9 janvier, la première semaine de novembre et la dernière de mars) les files d’attente sont particulièrement longues. Cependant les musées n’intéressent pas particulièrement les russes et par conséquent même durant les vacances russes, l’attente y reste très raisonnable.
Durant l’été, surtout les weekends, l’affluence dans les parcs augmente sensiblement et la visite des résidences et palais des tsars est souvent accompagnée d’une file d’attente non négligeable.
Malheureusement, il est impossible d’acheter ses billets à l’avance ce qui vous oblige à faire la queue devant chaque attraction. De plus, bien souvent, le personnel des musées ne parle pas anglais ce qui rend le moindre appel d’une complexité sans nom.

Nos astuces et heures d’affluence pour les principaux monuments

Le Kremlin (1.670.700 visiteurs)

Affluence au Kremlin

Trônant fièrement au centre de la ville, le Kremlin est un lieu mythique. Vous pourriez croiser John McLane dans les 280.000 mètres carrés qui rassemble la forteresse, les 9 cathédrales, les 7 palais ainsi que de nombreux parcs et jardins. Malheureusement, seuls quelques bâtiments sont ouverts aux visites. Une visite guidée peut être enrichissante pour en apprendre plus sur ce bâtiment vieux de 600 ans et de l’histoire russe qui l’accompagne depuis ces six siècles.
Le Kremlin est ouvert tous les jours sauf le jeudi de 10h à 17h. Du 11 mai au 30 septembre, il est ouvert jusqu’à 18h. Vous pouvez acheter votre ticket dans le jardin d’Alexandrov.
Astuce :
Les caisses ouvrent 30 minutes avant l’ouverture du musée ce qui vous permet de prendre vos billets sans trop d’attente.
Les samedis entre 11h et 12h, il y a une cérémonie militaire sous forme de défilé équestre et pédestre dans le square Sobornaya. Beaucoup de monde visite le Kremlin après la cérémonie. Ce n’est sans doute pas le meilleur moment pour acheter votre ticket. :)

Le Palais des Armures

Affluence au Palais des Armures

CC @Dina Dubrovskaya vie Flickr

Le Palais des Armures était autrefois une fabrique d’armes. Aujourd’hui, il rassemble les trésors de guerre accumulés par la Russie depuis des siècles. Vous y trouverez notamment une impressionante collection de pierres précieuse ainsi qu’une importante collection d’oeufs Fabergé.
Vous pouvez acheter votre tickets aux mêmes caisses que celles du Kremlin mais seulement 45 minutes avant l’une des quatre visites quotidiennes (10h, 12h, 14h30 et 16h30). Le Palais des Armures est lui aussi fermé le jeudi.

Le fonds diamantaire

Situé dans les sous sols du Kremlin, le fonds diamantaires est ouvert tous les jours de 10h à 13h et de 10h à 17h sauf le jeudi. Les tickets sont vendus pour le jours même et pour une heure précise. Il n’y a généralement pas d’attente. Cependant les weekends et jours fériés vous serez peut-être amenés à patienter une quinzaine de minutes. Le nombre de tickets vendus par jours est limité si vous vous y prenez trop tard dans l’après-midi vous n’en aurez peut-être pas.

Astuce : La meilleure chose à faire et de venir chercher son ticket à l’ouverture et de prévoir le reste de ses visites en fonction de son heure de passage au fonds diamantaire.

La cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux

Affluence à la Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux

Cette cathédrale est à l’instar du Kremlin un symbole de Moscou et de la Russie. Située sur la place rouge, la cathédrale est ouverte aux visites tous les jours sauf le premier mercredi du mois. Les visites commencent à 10h et se termine à 17h. Attention la vente de billet s’arrête à 16h30.

Le mausolée de Lénine

Affluence au mausolée de Lénine

Une des attractions les plus visités du temps de l’Union Soviétique. Aujourd’hui, le mausolée de Lénine a perdu son sens idéologique mais reste très courtisé par les russes et les touristes. Comptez au minimum 40 minutes d’attente pendant l’été. Vous pouvez visiter le mausolée de 10h à 13h les mardis, mercredis, jeudis, samedis et dimanches.
Astuce:
Attention, bien souvent la file d’attente commence avant l’ouverture. Arriver avant 10h est sans aucun doute une bonne manière d’éviter la file indienne et de visiter le mausolée dans les meilleures conditions.

La galerie Tetriakov (1.200.000 viteurs)

Affluence à la galerie Tetriakov

CC @Real Distan vie Flickr

Il faut compter 4 heures pour visiter toutes les salles du musée mais il se peut que vous attendiez une heure juste pour rentrer dans le musée. Le musée est le parfait exemple de d’attraction pour laquelle la queue augmente de manière drastique pendant les vacances scolaires et les weekends. Veillez donc à éviter ces périodes pour profiter au maximum du musée. Il vous faudra compter une quinzaine de minutes d’attente supplémentaire au vestiaire durant l’hiver. En effet quand il fait -20° à l’extérieur et +20 dans le musée, déposer sa chapka au vestiaire est un mal nécessaire.
La galerie est ouverte tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h (le jeudi et vendredi, la galerie garde ses portes ouvertes jusqu’à 21h).

Le Musée des beaux-arts Pouchkine

Le Musée Pouchkine est à Moscou ce que le Louvre est à Paris. C’est le plus grand musée du pays et un dès plus grand du monde. Plus d’un million d’oeuvres y sont présentées. Tout comme au Louvre les files d’attente font peur à en pétrifier la Méduse. Dans le cas d’une exposition sur un artiste particulièrement connu l’attente peut facilement dépassée les 3 heures, et ce même en semaine. Dans le cas où seule l’exposition permanente est présente, l’attente est très négligeable.
Le musée est ouvert tous les jours sauf de lundi de 10h à 19h (nocturne les jeudis jusqu’à 21h).

Astuce : La partie la plus attrayante du musée, relative aux impressionnistes et post-impressionnistes, est située dans un bâtiment secondaire (Volkhonka, 14). Il n’y a généralement pas d’attente pour entrer et vous pouvez acheter vos billets pour l’intégralité du musée à cette entrée. Un bon plan pour éviter la queue principale.

Le Métro de Moscou

Alors là, je vous vois venir, vous allez me dire que je déraille complètement à mettre un métro aux cotés de tous ces merveilleux musées. Mais ici, on ne parle pas d’un quelconque métro qui n’a d’originale que les noms de ces stations. On parle ici du métro de Moscou !
Ce métro est en premier lieu le moyen de transport le plus efficace de la ville. Il est après celui de Tokyo le métro le plus fréquenté du monde avec 6,5 millions de voyageurs par jours. Oui, j’ai bien dit par jours… Aux heures de pointe, la promiscuité entre les passagers saura vous réchauffer mieux que la fourrure. De plus le métro moscovite est une véritable oeuvre d’art. Élu plus beau métropolitain du monde, on s’émerveille en traversant des stations truffées de vitraux et de moulures le tout parsemé colonnades en marbre.

On attend votre carte postale и счастливого пути (et bon voyage) !

Avant de partir, assurez-vous de la validité de votre carte d’identité. Sinon, J’aime Attendre vous dit comment la refaire.

Vous avez déniché d’autres astuces pour gagner du temps à Moscou ? Faites-en nous part !

Joindre votre voyagiste par téléphone au meilleur moment c’est possible : un exemple avec GoVoyages. Retrouvez les autres voyagistes sur J’aime Attendre.

Cet article vous a plu ? Consultez ceux sur ParisAthènesBerlinLondresMadridNew-YorkRome et Barcelone.

N’oubliez pas de télécharger notre application mobile Hurikat pour éviter les files d’attente dans les plus grands lieux touristiques d’Europe ! Elle est disponible gratuitement sur iOS et Android et vous donne les infos à jour et en temps réel.

Articles similaires:

  1. Conseils pour visiter Saint-Pétersbourg sans attendre

Vous avez apprécié cet article ? Consultez les guides J’aime Attendre


2 commentaires à “Conseils pour visiter Moscou sans attendre”

  1. harbali
    30 mai 2014 at 12 h 53 min #

    C’est un conseil de prudence que j’aimerai publier. Nous revenons tout juste d’une escapade de 8 jours entre st Petersburg et Moscou. Nous avons voyagé seuls (mon mari et moi) sans tour opérateur, guide ou autres voyagistes.
    L’accueil des gens est très froid, à Moscou il est très compliqué de se débrouiller sans lire le cyrillique. De plus nous avons été agressés à Moscou (mais cela aurait pu arriver dans n’importe quel pays). C’est la façon dont de faire que je voudrai signaler pour éviter que cela n’arrive à d’autres.
    Sur une grande rue passante proche de la place rouge, un monsieur perd une pochette avec beaucoup d’argent dedans. Je la ramasse et m’empresse de lui rendre. A ce moment un homme arrive vers nous , nous présente sa plaque de police, parle fort en russe et en anglais et nous demande ainsi qu’au monsieur à la pochette de présenter nos passeports. Il nous accuse de trafic d’argent et nous fouille. Il trouve nos euros et nous demande si nous avons des dollars. Apres vérification il nous rend nos euros s’excuse et s’en va. Sauf qu’il a gardé la moitié de nos euros, que nous ne nous en sommes pas rendu compte tout de suite car c’est lui qui les a remis dans la poche de mon mari. L’autre monsieur nous occupe en nous remerciant ce qui permet à son complice de partir. Nous avons mis très peu de temps à nous rendre compte qu’on venait de se faire voler mais trop tard mon mari a vu le faux policier courir et disparaitre à l’angle d’une rue .
    Nous avons peut être été naïf mais tout c’est passé très vite et je crois que n’importe qui se serait avoir.

    A part cela ces 2 villes sont magnifiques et valent le déplacement. dommage que les gens soient si peu hospitaliers. Peut être est-ce un voyage à faire en organisé.
    Nous voyageons pourtant beaucoup voyagé, dans des pays très différents et toujours seuls.

  2. Emmanuel
    17 juillet 2014 at 10 h 28 min #

    Merci Harbali pour ce petit « retour d’expérience » et désolé d’entendre cela, les arnaques de ce genre sont toujours bonnes à connaître, ça servira à d’autres.

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.