7 astuces pour ne pas se faire avoir par son plombier

Que ce soit dans l’urgence ou simplement parce que vous n’êtes pas en mesure d’effectuer vos réparations vous-même, avoir recours à un plombier est un réflexe évident pour bon nombre d’entre nous. Mais l’intervention d’un professionnel de la plomberie ne protège malheureusement pas de se faire avoir. Voici les bons gestes à suivre lorsque vous faites appel à un plombier.

Crédit Image : Carol Browne (Flickr)

Les astuces J’aime Attendre pour ne pas se faire avoir par son plombier :

  • Faites fonctionner le bouche à oreille, la meilleure recommandation est celle de son entourage (famille, amis, voisins…). Vous pouvez également appeler votre assurance habitation qui pourra vous donner les contacts de professionnels de confiance. Il ne faut pas se laisser tenter par les numéros sur les prospectus qui traînent dans la boite aux lettres si vous n’avez pas eu d’écho sur un artisan.
  • Lorsque vous choisissez un plombier dans l’annuaire il est tenu de vous donner ses tarifs si vous les lui demandez (coût horaire de la main d’oeuvre, prix HT et TTC des différentes prestations proposées, frais de déplacement…).
  • Si vous décidez de vous déplacer dans ses locaux, pensez à vérifier que les tarifs sont bien affichés et clairement visibles comme l’oblige la loi.
  • Toute intervention pour un montant supérieur à 15,24€ implique l’émission d’une facture. Nous vous conseillons de ne payer votre facture qu’une fois satisfaits des travaux réalisés afin d’être sûr que votre plombier va au bout de sa démarche.
  • Rappelez vous que, sauf urgence, un plombier est tenu de fournir un devis si l’estimation préalable du coûts des travaux est supérieure à 150€. Il est tenu d’indiquer si ce devis est gratuit ou non, la durée de l’offre et le montant de la TVA sur les travaux. Une fois signé, ce devis engage les deux parties et vous permet de garder une trace écrite et signée de l’accord entre vous.
  • Si au cours des travaux un changement s’impose, votre plombier est tenu par la loi de rédiger un nouveau devis que vous serez à même d’accepter ou non. Mais s’il vous propose des prestations supplémentaires lors du dépannage, ce sont les règles du démarchage à domicile qui s’appliquent. Vous disposez donc d’un délai de rétractation de 7 jours à compter de la signature du bon de commande. Pendant ces sept jours le plombier ne peut ni installer le matériel ni encaisser une quelconque somme d’argent.
  • Si vous constatez une malfaçon dans les travaux plusieurs options s’offrent à vous. Tout d’abord vous pouvez essayer d’établir un arrangement à l’amiable avec votre plombier, si cette solution n’est pas envisageable vous pouvez lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception en citant l’article 1146 du code civil. Si ces deux solutions ne fonctionnent pas, vous pouvez amener l’affaire en justice (juge de proximité, tribunal d’instance ou tribunal de grande instance en fonction du montant engagé).

Vous avez apprécié cet article ? Consultez les guides J’aime Attendre


8 commentaires à “7 astuces pour ne pas se faire avoir par son plombier”

  1. marie
    9 février 2011 at 10 h 38 min #

    Et vos conseils pour un serrurier?! :)
    Parfois il suffit juste d’appeler son assurance (habitation) pour obtenir des contacts de professionnels à des tarifs « conventionnés ».

    • Stéphanie
      9 février 2011 at 10 h 50 min #

      Merci pour ce conseil Marie, je m’empresse de l’ajouter à l’article !
      Nos astuces sur les serrurier arriveront prochainement dans un autre billet du blog… à suivre donc ;)

  2. mimi
    13 juin 2013 at 18 h 13 min #

    J’ai fais appel à un plombier pour une fuite (soudure ancienne à lacher) au tél il me dit je prends 45€ de l’heure, mais comme il était dans la même ville que moi, il ne fait pas payer le déplacement. Donc, je dis ok
    Le soir, il m’envoie un jeune qui après 2 h de soudure qui ne tenait pas, son patron l’appelle. et là il lui dit il faut mêttre un té.
    Donc, il retourne à l’atelier et au bout d’une 1/2h revient mettre le té. Donc, le jeune plombier est parti à 9h30. Mon fils propose de payer une heure et le jeune dit « tu verras avec mon patron »
    Le lendemain, je tél au plombier qui me dit qu’il ne sait pas le temps qu’il va mettre lorsqu’il va chez les gens.
    Il dit qu’il enverra la facture alors que je proposais de payer juste 1 h , il a raccroché en colère et me dit « vous verrez » – Donc, la il me facture 2 h à 45€1 déplacement à 30 € et le té le joint ect… montant de la facture 140 €
    Dois-je payer la facture (chere pour une soudure ou 1 té qui devait durer 1/2 h) je n’ai pas eu de devis et ni signer lorsqu’il est parti.
    Merci de vos conseils.

    • J'aime Attendre
      13 juin 2013 at 18 h 30 min #

      Bonjour,
      Jamais facile ces questions ! Comme indiqué dans l’article, le devis est obligatoire si la dépense va dépasser 150€, donc aucune faute de la part du plombier je pense, vous auriez dû demander un devis. Les prix annoncés et la facture totale ne paraissent pas exhorbitants même si ça fait toujours mal. Maintenant, il n’y a aucune preuve non plus de son passage, nous vous conseillons de négocier avec le patron en arguant du fait que si c’était un plombier expérimenté, cela serait allé plus vite. Mais 1h à 45€ + 30 € déplacement + 20 € de fourniture parait le minimum à régler dans votre cas, soit 95 €. Ca fait une fourchette allant de 95€ aux 140€ demandés, demandez qu’ils fassent un effort et coupez la poire en 2 vers les 110/ 120 €. Bonne chance !

  3. Charles
    5 septembre 2013 at 16 h 36 min #

    Et en cas d’echec du dépannage, doit on payer le déplacement? l’acte?? ou ne rien payer car aucun résultat n’a été obtenue??

  4. RECOUPE
    13 février 2014 at 17 h 08 min #

    La Marque GROHE nous a conseillé l’entreprise qui travaille avec elle. Mitiger de moins de 3 ans. Robinetteries-Services, nous a mal dépanné et nous a pris 180 €. La Marque Grohe à une faiblesse dans l’obsolescence des céramiques qui sont fragilles. Je croyais être sous garantie, Au milieu de la réparation, le plombier à dit à ma femme , c’est tant, sinon je m’en vais. Comment récupérer cette somme, et en plus le travail à été mal fait, cela fuit de nouveau !

  5. Jolivet
    23 décembre 2014 at 16 h 39 min #

    Hier: le plombier nous annonce 130 à 150€ pour réparation d’une fuite.

    Une fois sur place, le type fait les travaux (1h15 de combat au corps à corps un filetage laiton qui suintait…). Une fois à table pour la facture, le jeune plombier nous facture (en journée):
    -65€ de déplacement
    -65€ x 2 pour les deux heures de main d’oeuvre
    -et là surprise: 150€ forfait réparation de fuite en plus de la main d’oeuvre… Le type n’a pas fourni la moindre pièce ni le moindre consommable.

    Je lui ai dis que la main d’oeuvre et le forfait faisaient doublon. Il a joué la victime:  » c’est pas moi c’est le patron, appelez le demain, il va vous faire un remboursement de la différence, mais moi je suis obligé de faire ce tarif sinon je vais perdre mon emploi…. » bref. le lendemain j’appelle le plombier qui me dit:
    « Quoi, vous avez payé alors que vous saviez que la facture était gonflée? Mais franchement vous êtes pas malin, fallait pas payer!! »

    Je lui ai dis qu’en faisant venir des professionnels chez moi j’attendais un comportement professionnel sérieux, et que donc je comptais sur lui pour procéder à un remboursement du trop perçu comme me l’a dit son technicien.

    Il m’a dit qu’il allait régler ses comptes avec le technicien en question, mais j’y crois assez peu finalement. Dans l’attente d’un retour. Malgré tout, je ne comprends pas comment il est possible que le corps de métier des plombier soit aussi remplie d’escrocs… bref, ça me servira de leçon mais c’est dur de vivre à une époque où on ne peut pas faire confiance.

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.